Les Jeux de la Caraïbe 2022 véritable plan de développement du sport


Lors de l'Assemblée Générale 2021 du CROS Guadeloupe il n'y avait pas que la partie élective pour renouveler les membres du Conseil d'Administration.


Dès son rapport moral , le président sortant Alain SOREZE a évoqué les 1ers Jeux de la Caraïbe, challenge prioritaire pour le CROS Guadeloupe car cette organisation s'inscrit "dans la suite logique de nos efforts d'intégration dans notre zone", qui est inscrit dans une proposition de loi "grâce à l'action de nos parlementaires en particulier Justine Benin et Dominique Théophile".


Le président a informé l'Assemblée que pour donner suite à une séance de travail avec la Délégation Interministérielle aux Grands Évènements Sportifs ( DIGES) il faudra poursuivre nos efforts , ici avec nos partenaires institutionnels et privés , pour que les Jeux de la Caraïbe 2022 s'inscrivent dans un "véritable plan de développement des sports " en Guadeloupe. Ce sera le travail des prochaines semaines surtout avec la mise en place de la conférence régionale du sport et de la conférence des financeurs.


Dans son intervention après sa réélection, Alain SOREZE a rappelé le contexte particulier qui a conduit au report des Jeux de la Caraïbe en 2022 ce qui a tout de suite été accompagné avec de nouveaux challenges ( comme la construction du bassin olympique de la piscine intercommunale) et la mobilisation des partenaires.


Le président de la commission sports du Conseil Régional, M. Bernard PANCREL, a tenu a réaffirmé par sa présence le soutien de la Région aux ligues et comités, les accompagnements financiers de la région pour les manifestations et les sportifs bien au delà de la théorie de la compétence partagée.

Dans le contexte actuel, M. PANCREL a précisé qu'il a multiplié par deux l'aide régionale au CROS Guadeloupe et que bien entendu la collectivité régionale prendra toute sa part à la réussite des Jeux de la Caraïbe 2022.




suivez le CROS :
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
articles récents :