Trois questions à Mathieu BALAGNE sur le dispositif  "Carte Passerelle Sport scolaire "

Mis à jour : sept. 30

Trois questions sur le dispositif « Carte Passerelle Sport scolaire / Sport en Club » à MATHIEU BALAGNE, DIRECTEUR du CROS Guadeloupe.


L’opération carte passerelle reprend cette année dans un contexte assez particulier. Quel intérêt pour les clubs et le public à cette période de l’année ?


La carte passerelle permet aux écoliers CM1 & CM2, licenciés USEP ou UGSEL, de se familiariser avec le sport en club ; c’est-à-dire de bénéficier de l’encadrement d’une pratique sportive. Le dispositif leur permet d’essayer différentes disciplines gratuitement et sans nouvelle prise de licence. Il s’agit de diversifier l’offre sportive pour accroitre la pratique sportive et l’inscrire dans l’éducation, les habitudes des plus jeunes.

Le rôle des clubs est central dans la réussite du dispositif et cela passe par l’activation de leur profil sur la plateforme Mon Club Près de Chez Moi ; cette plateforme lancée par le CNOSF en partenariat avec BeSport permet à tout un chacun de géolocaliser les clubs affiliés à proximité de chez soi. Pour les clubs, c’est l’occasion de se faire connaitre auprès des parents d’élèves et une opportunité d’augmenter leur effectif dès le plus jeune âge.

Vous êtes dirigeant d’un club, voici la marche à suivre pour activer votre profil et participer au dispositif.


Quel rôle joue le CROS Guadeloupe dans la mise en place de cette opération ?


Depuis le mois de Juin, le CROS Guadeloupe, en tant qu’organe déconcentré du CNOSF, accompagne le déploiement du dispositif en invitant les ligues et comités à sensibiliser les clubs sur l’opportunité que représente ce dispositif pour le développement de la pratique sportive dès le plus jeune âge afin de diffuser les valeurs olympiques tout en suscitant des ambitions sportives et dénicher nos futurs champions.

Le CROS Guadeloupe en coordination avec l’USEP Guadeloupe et l’UGSEL Guadeloupe vise à ce que la pratique sportive devienne une habitude dès le plus jeune âge afin de participer à l’éducation en bonne santé des enfants. Le sport est un outil fondamental de santé public tant au niveau physique que psychologique. Les Activités et Pratiques Sportives ont joué un rôle central lors du confinement et doivent jouer un rôle central pour une relance réussi notamment grâce à l'organisation de Grands évènements sportifs tenant compte du nouveau contexte sanitaires : les Jeux de la Caraïbe se tiendront du 30 Juin au 4 Juillet 2021.



Quelles sont les attentes du mouvement sportif Guadeloupéen à moyen et long terme ?


À court terme, l’attente principale est l’inscription d’un maximum de club Guadeloupéen sur la plateforme. La carte passerelle, du 1er Septembre au 17 Octobre 2020, place le sport au cœur de la reprise des activités. Face à ce contexte sanitaire anxiogène, l’École, en tant qu’institution, et l’encadrement des clubs permettent de rassurer les parents quant à la pratique sportive dans le respect des règles sanitaires et la sécurité des enfants.

La carte passerelle répond à un des piliers du CNOSF qui est le Sport éducation, l’éducation par le Sport notamment avec la transmission des valeurs Olympiques : l’Amitié, c’est-à-dire la bienveillance à l’égard d’autrui, le Respect de soi et des autres et l’Excellence, c’est-à-dire la volonté de se dépasser.

Il s’agit de renforcer les ponts entre Sport Scolaire et Sport en Club afin de permettre le développement durable du monde sportif Guadeloupéen en renforçant le sport licencié et en club.

suivez le CROS :
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
articles récents : 

© 2020 by CROS Guadeloupe